Territoire de l'Avesnois

CLLAJ Avesnois

Permanence Principale

Tél. : 03 27 60 13 38
Mèl : cllaj-avesnois@primtoit.org

Adresses :

Avesnes Sur Helpe – 35 Rue des Prés
Fourmies – 31 Avenue Kennedy

Sur Rendez-vous en Mission Locale de l’Arrondissement ou dans les Communes :
Maubeuge, Aulnoye-Aymeries, Le Quesnoy, Bavay, Jeumont.

Cousin Corbier Fourmies
équipe Avesnois
Carte Avesnois

Vous cherchez un logement dans l'Avesnois ?
Vous souhaitez être accompagné pour toutes questions liées au logement ?

Contactez le CLLAJ Avesnois !
HU

HU – Hébergement d’Urgence et stabilisation

Le service des Urgences accueille des personnes orientées par les SIAO 59 Secteur Sud, sans solution de logement immédiate, souvent en situation d’errance sur les territoires et sans ressources.
L’hébergement y est de courte durée, 3 mois environ et sans condition.
L’hébergement et la mise à l’abri s’appuient sur un suivi éducatif quotidien basé sur des étapes d’autonomies destinées à permettre la poursuite ou la réinscription dans un parcours de formation, d’emploi ou d’habitat.

Toutes les admissions sont subordonnées à une demande préalable effectuée en téléphonant gratuitement, au N° 115 géré par la SIAO 59 Secteur Sud (Structure d’Accueil et d’Orientation).
Un rendez-vous est immédiatement fixé pour recevoir la personne et l’orienter en fonction des places disponibles et de son profil (jeunes, célibataires, couples avec ou sans enfants) vers la structure d’hébergement la mieux adaptée au regard de la composition du ménage.
L’hébergement s’effectue à la journée jusqu’à une période de 3 mois à condition que l’usager s’inscrive dans un parcours d’insertion et respecte le Règlement Intérieur de la structure.

Places de stabilisation

Issues de la loi DALO, les places de Stabilisation, complémentaires à l’Hébergement d’Urgence, sont destinées à des personnes orientées par les SIAO Secteur Sud, souhaitant stabiliser leur situation afin de rompre l’errance et l’absence de ressource, en tentant de bâtir un projet dans la durée.

L’hébergement n’a pas de durée limitée dans l’année, mais un objectif de sortie est fixé à moyen terme sur des propositions de relogement.
C’est pendant cette période que la personne tente de se reconstruire et de rouvrir des Droits.  Un suivi éducatif renforcé s’opère au quotidien, basé sur des étapes menant à l’autonomie afin que la personne hébergée puisse poursuivre ou se réinscrire dans un parcours de formation, d’emploi ou d’habitat.

Les admissions s’effectuent par le biais du SIAO 59 Secteur Sud de l’arrondissement (Appel gratuit par le N° 115).

Intermédiation locative

Ce dispositif concerne des personnes inscrites sur les listes prioritaires du Plan.

Les missions de PRIM’TOIT sont de :

  • Prospecter les logements pour les familles.
  • Donner les garanties financières aux bailleurs.
  • Assurer un accompagnement social des familles.

Mis à disposition :

  • La sous-location aux ménages: l’association est locataire en titre.
La pension de famille

Les places en Pension de Famille concernent des personnes de plus de 40 ans, fortement désocialisées et particulièrement isolées ayant connus de multiples séjours en CHRS et un lourd passé dans la rue.

Les Objectifs :

Au regard des particularités du public accueilli en Pension de Famille, et notamment des problématiques de santé, de mobilité, de socialisation, il ne s’agit pas d’une étape réellement transitoire du parcours mais d’une destination Logement.

Les personnes accueillies, sans activité, disposent de ressources liées à des transferts sociaux, notamment RSA et APL. Leur insertion professionnelle n’est pas prioritaire et c’est le Département qui porte le volet ‘’ RSA socle’’.

Ainsi, le travail éducatif d’autonomisation de la personne n’est pas recherché avec un résultat. Plus exactement, l’absence de démarche ou de résultat ne conditionne pas la conservation de ce logement et le maintien dans le dispositif d’accompagnement.

Toutefois, la Pension de Famille s’appuie sur un Règlement Intérieur qui précise les règles communes de vie, proche des rapports locatifs traditionnels propriétaire – locataire.
Les personnes accueillies continuent d’être suivies par le service social ou médico-social qui les a orientés vers la Maison Relais ou par les Services Sociaux de droit commun du secteur d’implantation.
Il importe en effet de favoriser l’accès au droit commun et l’autonomie des personnes.

FSL

FSL : Fonds Solidarité Logement

Chaque territoire de PRIM’TOIT dispose d’un Service FSL.
Celui-ci est accessible aux Ménages en couples, isolés avec ou sans enfants, aux revenus modestes (inférieurs à 2 RSA – Selon un barème fixé par le Règlement Intérieur du FSL).

Les missions de PRIM’TOIT portent sur :

  • L’accompagnement lié au logement: accès, maintien ou autres besoins spécifiques.
  • La constitution de dossiers de demandes d’aides financières: accès aux Droits, règlements de dettes de loyers, d’eau, de gaz, d’électricité….
  • La lutte contre le logement indigne.

Permanence Avesnois :
35 Rue des Prés à AVESNES et dans les locaux de la Mission Locale de l’Arrondissement et en Mairies.
Tél. : 03 27 60 13 38

Les étapes du parcours résidentiel

Lors du premier contact, le CLLAJ évalue la situation des personnes. Plusieurs solutions sont alors possibles :

La personne est dans la possibilité d’accéder à un logement de droit commun.

Dans ce cas, elle peut être accompagnée dans ses démarches d’accès à un logement (social ou privé) et de recours aux aides comme le FSL.

1

La personne peut accéder à un logement en Résidence Habitat Jeunes Actifs (RHJA).

2

La personne ne peut pas accéder à un logement autonome.

Dans ce cas, elle est dirigée vers le SIAO 59 Secteur Sud pour un accueil en CHRS ou en Hébergement d’Urgence.

3